Rapports d’analyse

Des examens de 10 à 20 pages des questions prioritaires relatives à la sécurité qui fournissent plus d’informations de base et d’analyse que les briefings sur la sécurité tout en restant focalisés sur l’élaboration de conclusions et de recommandations pratiques.

  • (English) Africa's Information Revolution: Implications for Crime, Policing, and Citizen Security

    (English) By Steven Livingston, Africa Center for Strategic Studies | November 2013

    Africa cell phone 200x300

    Violent crime represents a daily threat to millions of Africans, particularly in the continent's rapidly expanding urban areas. Contributing to this quandary are high levels of corruption within and distrust of many police forces. At times, criminal gangs fill the resulting security vacuum. Africa's booming information and communications technology sector also has the potential to fill this vacuum along multiple tracks, from crowdsourcing community insights about crime hotpots to raising the effectiveness and accountability of weak police forces.

    Download Africa Research Paper #5 [PDF]

  • (English) Fragility and State-Society Relations in South Sudan

    (English) By Kate Almquist Knopf, Africa Center for Strategic Studies, September 2013 southsudanTwo years into South Sudan's state-building effort, Africa's youngest country faces a variety of trials: the threat of renewed conflict with Sudan, localized ethnic-based insurgencies, deepening strains from food shortages, and weak governance structures, among others. Underlying all of these challenges are fragile state-society relations, which have constrained a national dialogue on needed reforms. Trust and confidence in the government can be generated through a concerted effort to build inclusive coalitions of state and nonstate actors, expand independent media, and construct a rules-based, accountable foundation for the new state.

    Download the Research Paper [PDF]: ENGLISHFRANÇAIS

  • Test de stress pour l’Afrique du Sud : Les fragiles fondations de l’un des États africains stables

    townships_sa

    Par Assis Malaquias. Centre d’études stratégiques de l’Afrique, Juillet 2011.

    La violence politique en Afrique du Sud se dégrade et révèle la fragilité latente du pays. Depuis la fin de l'apartheid, les inégalités, qui augmentent, ont approfondi le fossé entre une minorité riche et une majorité pauvre. La frustration engendrée par le rythme inégal du changement sociétal s'enflamme et se mue souvent en protestation violente. La compétition entre les élites pour profiter des ressources financières et politiques, souvent disponibles à travers l'État, entraîne également la violence au sein et entre les partis politiques concurrents. Cette tension entre politiciens s’observe généralement au niveau local où les intimidations et les assassinats sont parfois utilisés pour assurer le succès électoral. Il existe de ce fait beaucoup de concurrence dans une zone où la distinction entre activités politiques et criminelles devient de plus en plus floue.

    Dans leur ensemble, malgré tout, les Sud-Africains s’inscrivent en faveur du processus démocratique. Ils estiment que leur gouvernement est légitime. Fort de cet appui, l'Etat se doit d’agir pour contrer la violence politique émergente ainsi que le manque grandissant de confiance au sein du public. Il faudra pour cela briser l'actuel enchevêtrement de l'autorité politique et des opportunités économiques. Les citoyens doivent aussi voir des preuves tangibles que le gouvernement s’intéresse aux priorités socio-économiques des gens ordinaires.

    Vous pouvez télécharger le document : ENGLISHFRANÇAISPORTUGUÊS

  • Systèmes d’information en évolution sur le continent africain : La voie de la sécurité et de la stabilité

    Africa Undersee cables

    Par Steven Livingston. Le Centre d’études stratégiques de l’Afrique, Mars 2011.

    L'instabilité politique et la violence en Afrique sont souvent les produits de la rumeur et la désinformation. Des journaux et programmations de radio, biaisés par exemple sont autant de causes de discorde politique. Pour contrer cela, il y a l'utilisation novatrice des technologies de l'information pour renforcer substantiellement la transparence, la responsabilisation et la sécurité. Les réseaux de la société civile africaine ont désormais la possibilité de développer des programmes de surveillance, de fournir les informations nécessaires pour les soins de santé efficaces, de créer des services bancaires, et de fournir aux agriculteurs des informations sur le marché. Ces innovations sont souvent propres aux valeurs africaines et donc peuvent etre optimisées pour répondre aux besoins immédiats des communautés.

    Alors que les nouvelles technologies peuvent faciliter les fins négatives, comme la criminalité et la violence à motivation politique, dans l'ensemble elles peuvent améliorer la sécurité humaine et le développement économique durable à travers l'Afrique. Dans ce document de recherche du CESA, Steven Livingston explore précisément ces répercussions des technologies sur la vie des citadins et des villageois et identifie les moyens d'amplifier le potentiel positif des infosystèmes en évolution de l'Afrique. [FRANÇAIS] [ENGLICH] [PORTUGUESE]

  • Renforcer la protection des civils dans les opérations de maintien de la paix : regard sur l’Afrique

    129576Par Paul D. Williams [FRENCH][ENGLISH]
    Les incidents récents des viols systématiques dans l’est du République démocratique du Congo et les répartitions continues des populations en Somalie et au Soudan ont encore poussé la question de la protection civile et la responsabilité des opérations internationales de paix à la une autour du monde.
    De tels épisodes endommagent la crédibilité même des opérations de paix. Étant donné que 40 opérations de paix existent dans 14 pays depuis 2000, la protection civile est au premier plan en Afrique. Dans ce papier de recherche, Paul Williams évalue le rôle de la protection civile dans des opérations de paix, les expériences acquises des efforts de protection civils passés,  le progrès qui a été accompli et les obstacles principaux qui demeurent en assurant effectivement la protection des civils dans des conflits armés. Ce papier met en avant dix priorités pour améliorer la protection civile dans des opérations de paix continues et futures - en Afrique et ailleurs.
    Les Papiers de recherche ACSS présentent l'analyse profonde en ce qui concerne la politique sur des matières les plus importants sur la sécurité en Afrique. [FRENCH][ENGLISH][PORTUGUESE]