Problèmes de sécurité

L’environnement sécuritaire dynamique de l’Afrique est caractérisé par une grande diversité. Il englobe les défis conventionnels tels que les insurrections, les conflits axés sur les ressources et l’identité, et le rétablissement de la stabilité après un conflit tout aussi bien que les menaces croissantes entraînées par, entre autres, la piraterie, le trafic de la drogue, l’extrémisme violent et la criminalité organisée qui s’implante dans les bidonvilles urbains de l’Afrique.

Pour aider les lecteurs à se tenir au courant de cette grande gamme de questions relatives à la sécurité, le CESA compile et actualise régulièrement une liste sélective de « lectures impératives » sur les principaux sujets et contextes relevant de la sécurité contemporaine. Ces analyses ont été identifiées pour la valeur et le discernement exceptionnels qu’elles présentent afin de mieux faire comprendre les défis actuels en matière de sécurité. Veuillez cliquer sur un lien ci-dessous pour en savoir plus.

  • Défis de l’Afrique en matière de sécurité

    • (English) Africa's International Borders as Potential Sources of Conflict and Future Threats to Peace and Security

      (English) By Francis Nguendi Ikome, Institute for Security Studies | May 2012 east africa mapAlthough Africa's current security challenges are predominantly governance-related or intra-state conflicts, the continent's ill-defined national borders remain a potent source of instability. In fact, more than half of all African countries have engaged in boundary-related conflicts, and border disputes are a strong undercurrent affecting ongoing regional crises in the Great Lakes and the Horn of Africa. Africa's regional bodies needs to develop stronger mechanisms to manage the disputes and threats that arise across the continent's many uncertain boundaries.

      Download the Article [PDF]

    • Décoder les multiples niveaux d’insécurité dans le Sahel : Le cas mauritanien

      mauritania_army Par Cédric Jourde. Centre d’études stratégiques de l’Afrique, septembre 2011.

      L'augmentation du narcotrafic et un AQMI plus actif deviennent préoccupants eu égard au niveau d'instabilité dans le Sahel. Cependant, les menaces de la région sont bien plus complexes que ce qui est observable en surface. Plutôt, les préoccupations de sécurité sont généralement caractérisées par de multiples facteurs et des intérêts fluctuants aux niveaux local, national et régional. Répondre efficacement à ces menaces nécessite une compréhension en profondeur du contexte global dans lequel les acteurs illicites fonctionnent.

      Téléchargez la Brève en: [FRANÇAIS][ENGLISH][PORTUGUESE]

    • Avenirs africains 2050 : les quarante ans à venir

      map_africaPar Jakkie Cilliers, Barry Hughes et Jonathan Moyer. Institute for Security Studies, janvier 2011.

      De grandes transitions refaçonnent l’Afrique à une vitesse remarquable. La croissance économique s’est accélérée ; les conflits de longue date font l’objet d’efforts de résolution ; le soutien de la démocratie est largement répandu. Toutefois, une urbanisation rapide et l’évolution des structures économiques amplifient les perturbations sociopolitiques et la criminalité et le militantisme intérieur s’accroissent. Ces problèmes sont généralement complexes et indissociables. Leur résolution exigera à terme la mise en place d’institutions de gouvernance responsables de leurs actes.

      Télécharger l’article : [PDF]

    • Afrique de l’Ouest : Gouvernance et Sécurité dans une région versatile

      Par Abdel Fatau Musah. International Peace Institute, 2009. Les groupes terroristes et militants sont une source première d’insécurité en Afrique de l’Ouest, mais la gestion des ressources naturelles, du marché des produits illicites, de l’administration des frontières et d’autres facteurs encore constituent des menaces pour la sous-région. Pour mieux y faire face, les gouvernements et la société civile doivent collaborer, par l’intermédiaire du bloc sous-régional ECOWAS, pour assurer aussi bien la propriété nationale que le renforcement de la sécurité collective. [PDF]
    • Sécurité et développement en Afrique subsaharienne : Perspectives d’avenir

      Courtesy-UN-2009Par Moeletsi Mbeki. Allocution prononcée dans le cadre du Programme des orateurs du Commandant du Commandement des États-Unis pour l’Afrique, janvier 2010. Les conflits inter-États de l’Afrique et leurs conséquences transfrontières continuent d’entraver le développement des piliers d’ancrage sociaux indispensables pour assurer la stabilité de l’État. Les obstacles sociaux et développementaux qui en résultent réduisent l’aptitude de l’Afrique à établir des États sûrs, démocratiques et économiquement prospères. En dernière analyse, « le défi que doit relever l’Afrique subsaharienne n’est pas celui de l’édification de l’État, ainsi que le croient de nombreux analystes, mais celui de l’édification de la société. » continue
    • l’Engagement des États-Unis en matière de sécurité en Afrique

      l’Engagement des États-Unis en matière de sécurité en Afrique. Par William M. Bellamy. Security Brief. Africa Center for Strategic Studies, June 2009. [PDF] Français;[PDF] Anglais; [PDF] Portugais (Courtesy  UN  2009)La réduction générale des conflits violents au cours de la décennie écoulée représente un changement notable pour l’Afrique. Les opérations internationales de maintien de la paix élargies et redynamisées, appuyées par la détermination récemment manifestée par l’Union africaine (UA) de relever les défis en matière de sécurité, sont venues renforcer cette tendance.  Une coordination interorganisations bien plus cohésive sous la ferme direction de la Maison-Blanche est nécessaire pour que les États-Unis puissent contribuer à la stabilité durable de l’Afrique, étant donné la persistance de la pauvreté, de l’inégalité et de la faiblesse de la gouvernance dans cette région. Pour des lectures supplémentaires: Défis de l’Afrique en matière de sécurité
    • Africa: Confronting Complex Threats

      Confronting Complex Threats. Par Kwesi Aning. International Peace Institute, 2007. (Courtesy  International Peace Institute  2009)Les défis de l’Afrique en matière de sécurité se caractérisent de plus en plus par la fragmentation de l’autorité politique, l’influence politique croissante d’acteurs subétatiques armés et le développement du phénomène des justiciers. Par ailleurs, le fait que les combattants non étatiques s’appuient sur des sources extérieures de financement et d’appui logistique indique bien que la paix et la sécurité du continent sont étroitement liées à la coopération de pays limitrophes. [PDF] Pour des lectures supplémentaires: Défis de l’Afrique en matière de sécurité
    • Tendances en matière de conflits en Afrique, de 1946 à 2004

      Par Monty Marshall. Center for Systemic Peace; Africa Conflict Prevention Pool, 2005. Analyse factuelle des tendances des conflits en Afrique au cours de six décennies. Rend compte du déclin général et de l’évolution des types de conflits auxquels l’Afrique a fait face au cours de la période étudiée. Met en relief les défis de l’élaboration de l’État, de l’instabilité et des politiques d’exclusion ethnique. [PDF]



  • Lutte contre le grand banditisme

    • (English) Transnational Organized Crime in Eastern Africa: A Threat Assessment

      (English) By UN Office on Drugs and Crime | September 2013 Heroin seized in AfghanistanDrug trafficking, piracy, migrant smuggling, and the illegal ivory trade all contribute to thriving transnational organized crime across East Africa. Large quantities of Afghan heroin inbound from Pakistan and Iran have been seized up and down the East African coast since 2010 while tens of thousands of African migrants are smuggled across borders and the Indian Ocean to the Arabian Peninsula and elsewhere yearly. Sophisticated criminal syndicates have exploited East Africa’s weak interstate cooperation and insufficient legal codes to operate with negligible risk of prosecution.

      Download the Report [PDF]

      Photo credit: SAC Neil Chapman (RAF)
    • (English) Getting Smart and Scaling Up: Responding to the Impact of Organized Crime on Governance in Developing Countries

      (English) By Camino Kavanagh, Center for International Cooperation | June 2013 Golden Jubilee House, Ghana 300x200The quality and composition of governance frameworks in developing countries can be a key determinant in the growth of organized crime. In postconflict states, illicit trafficking networks often easily embed themselves within emerging state institutions, but organized criminal groups take advantage of weak accountability structures in more stable states as well. An assessment of organized crime in Ghana, Sierra Leone, Mozambique, Jamaica, Nepal, and Guyana emphasizes the need to enhance the oversight of political processes, strengthen judicial capacities, and engage with media and civil society to reduce vulnerabilities commonly exploited by organized crime.

      Download the Report [PDF]

      Photo credit: Jessica Gardner
    • (English) Organized Crime and Conflict in the Sahel-Sahara Region

      (English) National Police Seize Drugs - UN Photo/Christopher HerwigBy Wolfram Lacher. Carnegie Endowment of International Peace, September 2012. Fragility in the Sahel-Sahara region is driven in part by worsening organized crime. Collusion between smugglers of cigarettes, drugs, and weapons and state officials has eroded state authority and created lucrative funding channels for Islamist terrorists, ethnically-aligned militias, and criminal groups in the Sahel-Sahara region. To reverse this worsening instability, governments and international partners should aim to break up alliances between militias and other local criminal networks that lack strong ideological or principled bonds. Meanwhile, improved opportunities for genuine political participation for marginalized groups can further diminish support for organized crime. Download the article [PDF]
    • (English) Justice for Forests: Improving Criminal Justice Efforts to Combat Illegal Logging

      (English)

      Africa Illegal LoggingBy Marilyne Pereira Goncalves, Melissa Panjer, Theodore S. Greenberg, and William B. Magrath. World Bank, March 2012. Large-scale illegal logging operations are often linked to transnational organized criminal networks that rely on high-level corruption, intimidation, and violence. In some countries, as much as 90 percent of logging is illegal, threatening biodiversity, livelihoods, and economic development. States can better use existing information on business transactions collected by financial institutions to increase understanding of these logging networks and strengthen criminal investigations against offenders. Download the article: [PDF]

    • (English) Termites at Work: Transnational Organized Crime and State Erosion in Kenya

      (English) IvoryBy Peter Gastrow. International Peace Institute, September 2011. For many African states, powerful transnational criminal networks constitute a direct threat to the state itself, not only through open confrontation but also by penetrating state institutions through corruption and subverting them from within. With a sharp rise in narcotics and illicit trafficking, countries risk becoming criminalized or captured states. Advanced investigative law enforcement units are needed to stem transnational crime and oversight of government agencies and regulations should be made more rigorous. Download the article: [PDF]
    • Fragilité urbaine et sécurité en Afrique

      nigeria_violence_2011Par Stephen Commins. Centre d’études stratégiques de l’Afrique, avril 2011.

      On estime que plus de la moitié des Africains vivront en zones urbaines d'ici 2025. Ce rythme rapide de l'urbanisation tend vers la création d'un nouveau lieu de fragilité dans de nombreux pays africains - comme en témoignent les bidonvilles en plein essor dans beaucoup de zones urbaines du continent - ainsi que la montée de la violence, de crime organisé, et du potentiel d'instabilité. Ces menaces en constante évolution, à leur tour, ont des implications profondes pour le secteur de la sécurité en Afrique. [FRANÇAIS] [ENGLISH] [PORTUGAIS]

    Autres Lectures



  • Prévention des conflits ou d'atténuation

    • (English) Arms Flows to Sub-Saharan Africa

      (English) Local man walking on the street with russian machine gunBy Pieter D. Wezeman, Siemon T. Wezeman and Lucie Béraud-Sudreau. Stockholm International Peace Research Institute, December 2011. The arms trade to Africa is small by global standards, but it has outsized impacts on security. Even older or small arms shipments have exacerbated or tipped the balance toward one group in unstable contexts such as Darfur, Chad, or Madagascar. However, arms flows are also necessary for governments to manage legitimate security challenges, including those participating in peace operations in the Congo or Somalia. African states should more aggressively uphold international transparency and reporting standards on arms purchases, flows, and inventory to ensure they reinforce rather than undermine security on the continent. Download the article: [PDF]
    • (English) Preventing Conflicts in Africa: Early Warning and Response

      (English) By Mireille Affa’a-Mindzie, International Peace Institute | August 2012 Surveying the cityThe sudden and largely unexpected outbreaks of crises and conflicts in Mali and Guinea-Bissau in 2012 suggest that the African Union’s decade-old Continental Early Warning System (CEWS) requires further improvements and adjustments. Specifically, the CEWS has not kept pace with changing information technologies on the continent and lacks sufficient cooperation with Africa’s regional economic communities and growing number of think tanks and civil society organizations to capture insights and information from the ground level.

      Download the brief [PDF]

      [photo credit: UN Photo/Milton Grant]
    • (English) Mediating to Governments of National Unity - A Conflict Transformative Approach

      (English)

      By Grace Maina, ACCORD | February 2011

      Kenyan Refugees - Tribal Unrest Post Election

      Outbreaks of violence following disputed national elections in Zimbabwe and Kenya resulted in power-sharing arrangements mediated by African and international actors. Increasingly, such Governments of National Unity (GNUs) are viewed as valuable tools to quell violence by establishing an inclusive solution for disputing parties. However, though potentially useful in the short-term, GNUs offer only limited options for transforming root conflict drivers. Other reforms to legal frameworks, political freedoms, and electoral management should not be overlooked as crucial components of preventing violent disputes.

      Download the article [PDF]

    • Le règlement extrajudiciaire des différends en Afrique : Prévention des conflits et renforcement de la stabilité

      AlternativeDisputeResolutionInAfrica2

      Par Ernest Uwazie. Le Centre d’études stratégiques de l’Afrique, Novembre 2011.

      En Afrique, des différends mineurs risquent de s’aggraver et basculer dans la violence à cause de l’absence de systèmes judiciaires adéquats pour les résoudre de manière efficace et crédible. Le règlement extrajudiciaire des différends s’avère une méthode capable de renforcer les systèmes de règlement des litiges et combler le fossé entre les systèmes judiciaires formels et les formes traditionnelles de justice en Afrique. En particulier, cela pourrait avoir une grande plus value pendant la période de stabilisation et de consolidation de la Paix, au moment o‏‏‎‎‏‏‎ù les institutions judiciaires sont faibles et les tensions sociales sont fortes.

      Téléchargez la Brève en: [FRANÇAIS][ENGLISH][PORTUGUESE]

    • Politique foncière et gouvernance foncière sensibles aux conflits en Afrique

      farmers_kivuPar Joost Van Der Zwan. International Alert, avril 2011.

      Les demandes en concurrence, les inégalités d’accès et la mauvaise gestion des terres et des ressources naturelles sont sources de conflit dans de nombreux pays d’Afrique. Il est essentiel de faire œuvre de prévention car les différends sont souvent issus de facteurs complexes entremêlés tels que les pressions démographiques et l’insécurité alimentaire et sont donc difficiles à résoudre. La définition de réformes incrémentielles peut atténuer rapidement les facteurs qui contribuent aux conflits, mais elle doit procéder d’une analyse détaillée pour repérer les points d’éclair cachés et les mécanismes de médiation des différends.

      Télécharger l’article : [PDF]

    • La transition au Burundi : Formation des dirigeants pour la paix

      Par Howard Wolpe et Steve McDonald. Journal of Democracy, 2006. Compte rendu du Programme de formation au leadership du Burundi, mis en œuvre par le Centre Woodrow Wilson depuis la fin 2002. L’article s’attache à expliquer les mérites comparatifs du processus dit de Ngozi, par lequel les représentants de divers groupes parties à des conflits sont mis en présence pour se livrer à des exercices interactifs de développement de la coopération. Ces expériences peuvent contenir des enseignements utiles pour d’autres intervenants dans le domaine de l’atténuation des conflits. [PDF]

    Autres lectures



  • Lutte contre les stupéfiants

    • (English) Illicit Trafficking and Instability in Mali

      (English) By Peter Tinti, Global Initiative Against Transnational Organized Crime, January 2014 MUJAO in MaliThe introduction of the cocaine trade in northern Mali in the early 2000s scrambled the region’s loose, informal power dynamics. Militias became more numerous and many state institutions were soon corrupted. This illicit economy eventually contributed to the collapse of the state in 2012 and even continued during a brief occupation by Islamist militias and a subsequent French military deployment. A comprehensive effort to build capacity as well as accountability in the Malian security services is vital to reducing the persistent instability bred by trafficking.

      Download the paper [pdf]

    • Progrès en matière de stabilité et de réconciliation en Guinée-Bissau : Enseignements tirés du premier narco-État d’Afrique

      Par Davin O'Regan et Peter Thompson, Le Centre d’études stratégiques de l'Afrique | juin 2013 official-bringing-out-the-parcels-of-drugs-during-search La Guinée-Bissau, communément appelée le premier narco-État d’Afrique, est caractérisée par une accélération du cycle de coups d’État et de crises qui exposent les grandes menaces posées par le trafic de stupéfiants sur le continent. De grandes quantités de cocaïne ont traversé la Guinée-Bissau depuis près d’une décennie, et de plus en plus avec l’aide directe des chefs militaires et politiques. Cela s’est traduit par l’érosion des structures étatiques et une instabilité généralisée qui s’étend en dehors de ses frontières. Relever ces défis nécessitera des réformes fondamentales de la présidence, la dépolitisation des structures militaires lourdes, et le renforcement de la coopération internationale dans la lutte contre le trafic de stupéfiants.

      Télécharger le rapport : FRANÇAIS | ANGLAIS| PORTUGUÊS

    • (English) West Africa 2012 Amphetamine-Type Stimulants Situation Report

      (English) ATS Flows By UN Office on Drugs and Crime, June 2012. Increasing evidence of amphetamines trafficking suggests that the narcotics trade in Africa continues to expand and evolve. Imported precursor chemicals have been stolen in Kenya and Côte d’Ivoire; sophisticated labs have been broken up in Nigeria, Guinea, and South Africa; and numerous Africans have been arrested trafficking high-priced meth in Asia. Weak knowledge of amphetamine inputs, inconsistent reporting to regional and international bodies, and lax investigation of manufacturing has severely impeded response efforts by African authorities. Download the article: [PDF]
    • (English) Termites at Work: Transnational Organized Crime and State Erosion in Kenya

      (English) IvoryBy Peter Gastrow. International Peace Institute, September 2011. For many African states, powerful transnational criminal networks constitute a direct threat to the state itself, not only through open confrontation but also by penetrating state institutions through corruption and subverting them from within. With a sharp rise in narcotics and illicit trafficking, countries risk becoming criminalized or captured states. Advanced investigative law enforcement units are needed to stem transnational crime and oversight of government agencies and regulations should be made more rigorous. Download the article: [PDF]
    • La cocaïne et Instabilité en Afrique: Les leçons de l'Amérique latine et des Caraïbes

      security_brief_05L' Afrique est confrontée à une menace grandissante liée au trafic de cocaïne, qui risque de miner ses structures de sécurité, ses institutions démocratiques naissantes et ses progrès en terme de développement. L'Amérique latine a depuis longtemps fait face à des défis similaires et son expérience fournit des enseignements importants qui peuvent être mis en oeuvre avant que l'expansion de cette menace ne devienne plus ancrée dans le continent et donc plus coûteuse à éliminer. Téléchargez la Brève en:[ENGLISH] [FRANÇAIS] [PORTUGUESE]



  • Contrecarrer l’extrémisme

    • Atténuer le radicalisme dans le nord du Nigeria

      Par Michael Olufemi Sodipo, Le Centre d’études stratégiques de l’Afrique | août 2013 05-17-2013warcrimes Les attaques actuelles de Boko Haram et d’autres groupes Islamistes violents ainsi que les réponses parfois arbitraires des forces de sécurité nigérianes ont contribué à une détérioration de la situation sécuritaire dans le nord du Nigeria. Les attaques et les bombardements de plus en plus fréquents masquent également des dynamiques de radicalisation plus anciennes. Il est nécessaire de mettre en place une approche durable qui cible tous les stades du spectre de la radicalisation, du règlement des griefs socioéconomiques aux initiatives interculturelles de consolidation de la paix, ainsi qu’à la réhabilitation des membres radicalisés des groupes islamistes violents, aussi bien qu’un usage plus mesuré de la force afin d’inverser cette plus large tendance.

      Télécharger le Bulletin ENGLISH | FRANÇAIS | PORTUGUÊS

    • (English) Pakistan’s Civil Society: Alternative Channels to Countering Violent Extremism

      (English) By Hedieh Mirahmadi, Mehreen Farooq, and Waleed Ziad, World Organization for Resource Development and Education | November 2012 WORDE-AlternativeChannelsToCVEPakistan has for years struggled against violent extremist ideologies that underlay several intrastate conflicts and transnational threats, problems now emerging in Mali, Nigeria, Kenya, and elsewhere in Africa. With weak legitimacy, the Pakistani government’s counter-extremism strategy has achieved little, but religious and secular civil society outfits have initiated their own successful community engagement efforts despite limited organizational management, inter-group connectivity, and personal security. Government efforts to compensate for these shortcomings could produce further counter-extremism successes.

      Download the Article [PDF]

    • Le militantisme islamique en Afrique

      Par Terje Østebø, Le Centre d'études stratégiques de l'Afrique, novembre 2012 Suspected Shabaab Members Captured in Somali Capital

      La montée du militantisme islamique dans le Sahel, dans le nord-est du Nigeria et dans certaines parties de la Corne de l'Afrique a engendré un regain d'attention pour ces préoccupations sécuritaires changeantes. On aurait pu s'attendre à ce que l'interprétation Africaine de l'Islam, qui est historiquement tolérante et modérée, soit suffisante pour empêcher les points de vue extrémistes de gagner un support significatif, cependant ceci semble être de moins en moins le cas. En règle générale, la connaissance de ce défi sécuritaire non-conventionnel est basée davantage sur des spéculations que sur des évaluations empiriques. Les réponses doivent absolument éviter d'amalgamer des acteurs islamiques distincts tout en adressant les perceptions de désaffectation et de sous représentation, au niveau local, qui encourage l'apport de soutien aux militants.

      Télécharger le Bulletin : FRANÇAIS | ENGLISHPORTUGUÊS

    • Les Etats fragiles de l’Afrique: vecteurs de l’extrémisme, exportateurs du terrorisme

      Par Zachary Devlin-Foltz Les derniers attentats d'Al-Shabaab à Kampala et à Mogadiscio viennent accentuer une préoccupation croissante relative à la montée de l'extrémisme en Afrique. Ce cahier de sécurité africaine évalue la menace de l'extrémisme de la perspective de la fragilité de l'État - le contexte dans lequel les extrémistes trouvent un terrain plus fertile. Sous cet angle, l'article donne un aperçu pertinent et des conseils quant à  l'importance de la délocalisation des États fragiles de l'Afrique - afin de marginaliser les extrémistes. [FRANCAIS] [ANGLAIS] [PORTUGUAIS]
    • Les islamistes en politiques : Dynamique de la participation

      pjd_moroccoPar Marina Ottaway et Amr Hamzawy. Carnegie Endowment for International Peace, 2008. Les débats idéologiques en cours au sein des partis islamiques opposent souvent les éléments durs aux réformateurs. Lorsqu’ils sont autorisés à opérer au grand jour, la plupart des partis islamistes modèrent progressivement leur ordre du jour en vue d’élargir leur base de soutien. En revanche, les environnements strictement contrôlés politiquement offrent peu de possibilités d’acquérir de nouveaux appuis, ce qui amène les partis islamistes à faire appel à leur base. [PDF]



  • Démocratisation

    • (English) Civic Education: Approaches and Efficacy

      (English) By Evie Brown, Governance and Social Development Resource Centre, May 2013 open educationIn new and emerging democracies—and even in some more established ones—many citizens may have a limited understanding of how to engage and influence state institutions and political processes. Civic education workshops and programs have been shown to boost citizens’ knowledge about their options for political participation and stimulate collective organization around shared interests. The key to successful programs tends to be repetition, interactivity, and leadership from locally respected individuals who contextualize the agenda with locally relevant issues.

      Download the Report

      Photo credit: Merridy Wilson-Strydom
    • (English) Social Media: A Practical Guide for Electoral Management Bodies

      (English) by Shana Kaiser, International Institute for Democracy and Electoral Assistance, 2014 cellphone - votedThe ongoing rapid expansion of mobile telephony and social media in Africa has significant implications for political participation and citizen expectations. Many African electoral management bodies have already adopted some social media tools, opening new ways to register voters, stimulate public engagement, and counter misinformation and incitement. However, maximizing the potential of social media in elections management requires a clear strategy backed by adequate resources to manage high-tempo, iterative exchanges with a diverse audience.

      Download the Report

    • Protection de la Démocratie : Réclamation de l’espace de la société civile en Afrique

      Sisonke Msimang - OSISAThe Centre for Citizens Participation on the African Union, Trust Africa, Southern Africa Trust, and the Open Society Initiative of Southern Africa, novembre 2011. L’objectif global du rapport était d’élaborer un programme conjoint sur le renforcement des coalitions à travers le continent sur la protection de la démocratie et de réfléchir activement sur les stratégies pour répondre à la répression que subit la société civile. Il a conclu en s’accordant sur huit principaux domaines prioritaires d’intervention pour faire avancer le discours et le plaidoyer sur la revendication de l’espace de la société civile en Afrique. Télécharger l’article : [FRANÇAIS][ENGLISH]
    • Armées africaines : Chaînon manquant des transitions démocratiques

      Mauritania_military-wPar Mathurin C. Houngnikpo. Centre d' études stratégique de l'Afrique, janvier 2012.

      L'institutionnalisation des normes démocratiques dans les armées de l'Afrique est souvent à la traîne des progrès réalisés dans les institutions civiles et au sein la société civile. Dans certains cas, des acteurs de la sécurité se sont activement associés avec les dirigeants en place qui cherchent à rester au pouvoir, discréditant ainsi le secteur de la sécurité tout en marginalisant rôle qu'il peut jouer lors des transitions politiques. Avec le nombre grandissant d'élections nationales qui sont sujettes à des contrôles de plus en plus stricts, pareils dilemmes continueront à ponctuer le développement politique de l'Afrique.

      Télécharger l'article : [FRANÇAIS][ENGLISH]
    • L'Afrique et le printemps arabe : Une nouvelle ère d'espoirs démocratiques

      senegal_anti-Wade_protests-300x199Le Centre d'études stratégiques de l'Afrique, novembre 2011.

      Le paysage de la gouvernance en Afrique a beaucoup changé en 2011. Le printemps arabe a démontré la possibilité d'un changement tangible à partir d'un soulèvement populaire et a suscité un débat plus large sur les revendications légitimes par rapport à l'autorité à travers le continent. L'année écoulée a également vu de remarquables avancées démocratiques en Guinée, la Côte d'Ivoire, le Niger, le Nigeria et la Zambie, parmi d'autres pays. Alors que les modèles de gouvernance ont évolué, des contre-courants redoutables compliquent la trajectoire démocratique de l'Afrique. Une série d'actions prioritaires par les acteurs africains et internationaux sont nécessaires pour soutenir l'expansion des normes démocratiques dans la région.

      Téléchargez le Rapport en: [FRANÇAIS][ENGLISH][PORTUGUESE]

    • Progrès et reculs politiques en Afrique : l’avènement des législatures ?

      Senegalese parliamentPar Joel Barkan, Journal of Democracy, 2008. Les législatures en Afrique s’affirment d’avantage et assurent une distribution plus équitable du pouvoir politique et des processus décisionnaires au sein des jeunes démocraties multipartites.  Des progrès notables ont été réalisés au Kenya et au Ghana et ont permis de  révéler les 10 paramètres qui déterminent l’équilibre des pouvoirs entre les différentes branches du gouvernement. Download the Article: [PDF]



  • Electoral Security

    • (English) In Kenya, Using Technology for Safer Elections

      (English) Africa-Technology-TelecommunicationsBy IFES, June 2012. In response to the violence following Kenya's 2007 presidential election, the electoral commission has introduced several new technologies. Biometric voter registration and electronic results tallying and transmission will improve the reliability and speed of vote counting, while greater cooperation with the media and new authorities allowing the commission to prosecute electoral irregularities and violence will ensure more transparent, secure, and credible electoral process. Download the Article: [PDF]
    • (English) Election-Related Disputes and Political Violence: Strengthening the Role of the African Union in Preventing, Managing, and Resolving Conflict

      (English) Election_Related_DisputesBy African Union Panel of the Wise and International Peace Institute, 2010. Elections are competitive processes that if not constructively managed can potentially foment destabilizing disputes. Africa should make deliberate efforts to progressively and creatively move toward electoral systems that broaden representation, recognize diversity, and respect majority rule while at the same time protecting minority rights. When conflicts do emerge external actors such as the African Union have a range of dispute resolution and confidence-building mechanisms that can defuse the escalation of violence. Download the Article: [PDF]
    • Prévention et gestion des conflits violents liés aux élections : examen des bonnes pratiques

      elections_kenyaPar Khabele Matlosa, Victor Shale et Dimpho Motsamai. Electoral Institute for Sustainability of Democracy in Africa, 2010.

      La violence lors des élections est généralement le produit du combat que se livrent les élites pour prendre le contrôle du pouvoir et des ressources de l’État et elle risque beaucoup plus de survenir lorsque les règles de gestion de la concurrence politique et les institutions qui les appliquent sont faibles ou manipulables. Des mécanismes de liaison des partis politiques et des commissions électorales plus autonomes peuvent atténuer l’effet des facteurs déclencheurs de la violence, mais la véritable prévention exige que l’Union africaine et les communautés économiques régionales fassent pression sur les élites politiques pour que celles-ci appuient les processus électoraux légitimes et s’y conforment.

      Télécharger l’article : [PDF]

    • Colloque sur les élections africaines : Meilleures pratiques et collaboration intersectorielle

      AP PhotoColloque sur les élections africaines : Meilleures pratiques et collaboration intersectorielle The National Democratic Institute, 2010. Les élections sont de complexes cycles en plusieurs étapes qui requièrent une collaboration étroite entre de nombreux partenaires. Les services de sécurité jouent un rôle crucial dans une telle collaboration en réalisant des estimations des menaces pré-électorales et des plans d’intervention pour y répondre, en prenant part activement aux organes de coordination électorale et en fournissant un environnement sûr et sécurisé qui favorise le processus de façon neutre. [PDF]



  • Identité et Conflits

    • (English) Endogenous Ethnicity

      (English) By Elliot Greene, London School of Economics Department of Government, 2011 market in central MonroviaHigh levels of ethnic diversity are often framed as static impediments to political stability and conflict prevention in Africa. However, ethnicity is no immutable phenomenon and levels of diversity change over time. In fact, increases in urbanization are correlated with higher levels of ethnic homogenization. As many African states are projected to experience urbanization booms in the coming decades, resulting changes in ethnic diversity may have significant policy implications for development and stability.

      Download the Report

      [Photo credit: © Tommy Trenchard/IRIN]
    • Qui est du Terroir? Le Conflit, les Déplacements, les Terres et l'Identité au Nord-Kivu, en République Démocratique du Congo

      Mugunga Internally Displaced Person (IDP) CampSocial Science Research Council, mars 2010. Le conflit en RDC semble insoluble. Le présent document vise à démêler quelques-unes des dimensions de cette violence perpétuelle par une explication de la manière dont ce conflit est perçu par ceux qui le vivent et par ceux qui ont été obligés de lefuir. Nous considérons l'interaction entre les notions d'identité, d'accès au pouvoir et, par la suite, l'accès aux ressources naturelles dont la terre. Télécharger l'article : [FRANÇAIS] [ENGLISH]
    • Les moteurs pernicieux du conflit ethnico-religieux au Nigéria

      nigeria_mosque-horzPar Chris Kwaja. Le Centre d’études stratégiques de l’Afrique, Juillet 2011.

      Le vieux conflit «indigène-colon" au Nigeria, dans les parages de Jos, a augmenté ces dernières années et pourrait se propager à d'autres régions ethniquement mixtes du pays -  ce qui accroît l'instabilité. Naviguer au travers de telles lignes de fracture entre les communautés est un défi commun pour de nombreuses sociétés africaines; défi qui nécessite l'étude des symptômes antérieurs afin de résoudre les causes systémiques. Au Nigeria, il s'agira de mesures pour atténuer directement la violence ainsi que pour réaliser la réforme constitutionnelle. [Téléchargez la Brève en Français] [en anglais]

    • Prévention des conflits identitaires menant aux génocides et aux massacres

      Par I. William Zartman. International Peace Institute, novembre 2010.

      Les massacres ne surviennent pas sans signes précurseurs et sont au contraire précédés par des tensions de type identitaire attisées par des entrepreneurs politiques pour se rallier des appuis en faveur de la réalisation de leurs objectifs étroits et de leurs desseins. Les effets de ces mesures incitatives peuvent être déjoués par des efforts promptement déployés et soutenus pour gérer les relations ethniques, faire respecter les droits des minorités, demander des redditions de comptes aux gouvernants et s’acquitter de la responsabilité de protéger. [PDF]

    • L’islam et la chrétienté en Afrique subsaharienne

      Par le Pew Forum on Religion and Public Life, 2010.

      Malgré les niveaux élevés de diversité et de pratique religieuses existant dans de nombreux pays d’Afrique, la plupart des chrétiens et des musulmans africains connaissent mal la religion de l’autre groupe et pensent qu’il y a peu de points communs entre leurs croyances respectives. En fait, les préoccupations concernant les conflits religieux sont faibles au regard de celles qui sont liées de la pauvreté, à la corruption et à d’autres problèmes politiques et socioéconomiques. [PDF]

    • La mauvaise interprétation des conflits ethniques en Afrique

      Rwandan refugee camp in east RDC« La mauvaise interprétation des conflits ethniques en Afrique » par le Père Clement Mweyang Aapengnuo.

      Les conflits ethniques en Afrique sont souvent décrits comme ayant des origines très anciennes et peu de chances de résolution. Cet article remet en cause cette notion et affirme qu’un nouveau diagnostic des facteurs sous-jacents de la violence ethnique peut conduire à des réponses plus efficaces et plus durables.

      [PDF] Français [PDF] Anglais [PDF] Portugais



  • Guerre irrégulière

    • (English) Armed Non-State Actors: Current Trends & Future Challenges

      (English) Armed Non-State Actors Working PaperBy Geneva Centre for the Democratic Control of the Armed Forces and Geneva Call, 2012. Armed nonstate actors, be they insurgents, vigilantes, or criminal groups, are a common challenge in many African countries. Despite being illegal and clandestine, such groups often develop a mutual dependency with communities and civilians for security or economic relations. This has broadened strategies to manage these threats. Inclusive approaches spearheaded by non-military actors to instill respect for basic norms of combat and human rights within state and nonstate forces alike are valuable parts of comprehensive efforts to mitigate irregular conflict and improve prospects for demobilization. Download the Article: [PDF]
    • (English) Victory Has a Thousand Fathers: Evidence of Effective Approaches to Counterinsurgency, 1978-2008

      (English) By Christopher Paul, Colin P. Clarke, and Beth Grill, Small Wars Journal, January 2011 RebellionWhen a country becomes host to an insurgency, a prospect many African states face, what counterinsurgency approaches offer the best chance of prevailing? There are roughly 20 approaches that are commonly employed, including amnesties, strategic communication, or rigorous suppressive operations. An analysis of 30 insurgencies finds that successful strategies tend to employ multiple approaches and favor those that enhance the legitimacy of the government and security forces. Reliance on repressive measures more often led to failure.

      Download the Article [pdf]

    • Optimiser les structures des forces de sécurité africaine

      Par Helmoed Heitman, Centre d’études stratégiques de l’Afrique, mai 2011 asb 13

      Lutter contre les forces irrégulières est devenue une caractéristique commune du paysage de la sécurité africaine contemporaine. Néanmoins, le secteur de la sécurité dans la plupart des pays africains est mal préparé pour la conduite efficace de telles opérations anti-insurrectionnelles. Il est donc impératif de réaligner les structures de force pour répondre à ces menaces, tout en poursuivant la professionnalisation du secteur de la sécurité avec pour objectif de gagner la confiance des populations locales.

      FRANÇAISENGLISHPORTUGAIS

    • Milices, rebelles, et militants islamistes : sécurité des personnes et crises de l’État en Afrique

      Publié sous la direction de Wafula Okumu et d’Augustine Ikelegbe. Institute for Security Studies, 2010.

      Des groupes armés non étatiques qui savent cultiver le désillusionnement de certains envers les régimes en place et réussissent à échapper aux forces de défense dominent de plus en plus le paysage des menaces apparaissant dans toute l’Afrique. L’existence de groupes de ce genre au Nigéria, au Soudan, en Angola, et dans d’autres pays montre qu’il faut appliquer de meilleures politiques générales, en vue de faire reculer les cultures de la violence qui émergent parmi les jeunes, de surveiller les zones transfrontières, et d’appliquer des stratégies de sécurité et de gouvernance axées sur les populations. [PDF]

    • Est-ce que les guerres en Afrique font partie de la guerre de quatrième génération ?

      Kiwanja_refugee_camp Est-ce que les guerres en Afrique font partie de la guerre de quatrième génération ? Par  Paul Jackson. Contemporary Security Policy, 2007. Le concept de la guerre de quatrième génération (4GW) – modèle de guerre asymétrique qui met en jeu la culture, la politique, l’économie et les acteurs non-étatiques, et qui vise les civils –s’applique de plus en plus pour comprendre les conflits complexes en Afrique. En particulier, les cadres de la 4GW permettent de souligner le besoin de solutions d’ensemble, et non purement militaires, aux conflits sur le continent. PDF



  • Sécurité maritime

    • (English) African Approaches to Maritime Security

      (English) Friedrich Ebert Stiftung-Mozambique | May 2013 Inspection of a fishing vessel Maritime rights, piracy, pollution, migration, and illegal trafficking of persons, weapons, and drugs are all growing challenges for many African states. The issue affects both communities living close to the sea as well as bilateral and multilateral relations at the international level. To safeguard their waters, maritime trade, and ocean resources, African states will need to build stronger and more stable security and judicial institutions. Working on solutions at the political level, especially with civil society support, is crucial to reinforcing security responses.

      Download the Report [PDF]

      [Photo credit: MC1 Daniel Mennuto]
    • (English) Maritime Security in the Gulf of Guinea

      (English) By Chatham House | March 2013 piracy_guineaPiracy in the Gulf of Guinea accounted for 30 percent of all attacks in African waters between 2003 and 2011, and that proportion is increasing. Likewise, illegal fishing is also expanding. These trends directly threaten vital revenues from oil production and sea-based trade as well as a critical source of income and food for numerous Africans that depend on fisheries. To improve security and governance in shared West and Central African maritime domains, overlapping initiatives and multiple maritime regional bodies will need to be integrated.

      View the Article [PDF]

    • Vers une économie maritime africaine : doter l’Union africaine des capacités de révolutionner le secteur maritime africain

      Par le Commandant Michael Baker. Naval War College Review, 2011. L’Afrique souffre de la fragmentation des régimes de gouvernance maritime, ce qui contribue à l’insécurité et cause des pertes de potentiel de développement. Par exemple, si certains pays peuvent réaliser des progrès par l’amélioration de l’efficacité des ports, ces progrès sont neutralisés par la montée de la piraterie, et vice versa. Par le biais de ses efforts actuels d’élaboration d’une stratégie maritime intégrée, l’Union africaine devrait œuvrer en partenariat avec ses États membres et les acteurs internationaux pour harmoniser les dispositions disparates du droit maritime africain et pour mieux intégrer les cinq centres maritimes d’alerte avancée du continent, entre autres améliorations. Télécharger l’article : [PDF]
    • Sécurité maritime et droit international en Afrique

      110722-N-TY225-318 Par John Gibson. Africa Security Review, 2009. Les États côtiers exercent leur souveraineté sur leurs mers territoriales, mais il existe des limites à l’aptitude des autorités gouvernementales à appliquer le droit criminel aux navires étrangers. C’est ainsi, par exemple, que les options de riposte dont disposent les États dépendent de la distinction entre divers actes criminels tels que la piraterie et le détournement de navires. Un emploi efficace du droit maritime est d’une importance essentielle pour la sécurité maritime, car ce droit détermine ce qu’il est permis aux nations de et ce qui leur est interdit et offre des mécanismes pour faciliter la coopération. Télécharger l’article : [PDF]
    • Relever les défis de la sécurité maritime en Afrique grâce aux investissements en science et technologies

      moiPar Augustus Vogel. Le Centre d’études stratégiques de l’Afrique, fevrier 2011. Un nombre grandissant de problèmes sécuritaires en Afrique - trafic de drogues, piraterie, pêche illégale, vols à mains armées, entre autres - se produisent en mer. Des acteurs illégaux exploitent l'espace maritime africain en raison de son immensité et du manque de navires que les gouvernements africains peuvent dépêcher pour stopper les activités illicites. Dans ce cahier africain de sécurité, Augustus Vogel estime que la technologie peut palier les manquements sécuritaires. Toutefois, pour cela, il faudrait mobiliser les scientistes africains qui vont pouvoir guider et soutenir ces efforts. Ce qui va générer non seulement une sécurité accrue mais également des bénéfices environnementaux et météorologiques pour le continent. [FRANCAIS] [PORTUGUESE] [ENGLISH]
    • Le développement maritime en Afrique: un cadre proposé par des spécialistes indépendants

       La Commission de l'Union africaine, la Fondation Brenthurst, et Le Centre d’études stratégiques de l’Afrique, 2010. Le domaine maritime de l’Afrique est une source primordiale de sécurité alimentaire, de même qu’il est le conduit de 90 pour cent du commerce continental et un enjeu vital pour sa croissance future. Cependant, l’Afrique est aussi la seule grande région où il manque une stratégie maritime. Des directives facilement accessibles et des cadres juridiques doivent être intégrés dans la politique de sécurité et de défense commune de l’Afrique pour faciliter la mise en place d’une stratégie commune dans le domaine maritime. [PDF]
    • Marine et garde-côtes: définir les rôles des forces africaines chargées de la sécurité maritime

      Par August Vogel. Africa Center for Strategic Studies, 2009. La piraterie, la pêche illégale et le trafic d’humains et de stupéfiants progressent rapidement en Afrique et représentent une composante de plus en plus centrale de la matrice de menaces à laquelle est confronté le continent. Cependant, les structures de sécurité maritime des états africains ne sont souvent pas en phase avec les défis réels et elles ont besoin des capacités des garde-côtes et d’un réseau de partenariats intergouvernementaux. [PDF]
    • Désordre en mer : Du golfe d’Aden au golfe de Guinée

      2009_0120_piracy_somalia_bh_mPar François Vreÿ. African Security Review, 2009. C’est sur les côtes de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique de l’Est qu’ont lieu le plus grand nombre d’attaques en mer au monde. Toutefois, on relève des différences marquées dans la nature de la sécurité maritime des deux régions en termes de cibles, de niveaux de violence et de relations avec la situation politique des pays riverains. La riposte internationale est vigoureuse en Afrique de l’Est, mais les mécanismes de gouvernance maritime en Afrique de l’Ouest sont, par certains côtés, plus prometteurs et plus favorables à une sécurité durable. [PDF]



  • Ressources naturelles et conflits

    • (English) A New Frontier: Oil and Gas in East Africa

      (English) By Control Risks, 2012 SASOL Gas Pipeline, Temane, MozambiqueRecent oil and gas discoveries from Ethiopia to Mozambique will likely generate billions of dollars in new revenues for East Africa’s governments. However, numerous red flags have emerged as Uganda steadily progresses toward production. The government has yet to enact sufficient regulatory frameworks, the president wields a heavy hand over the oil sector, and signs of corruption are clear. Working with investors, East African governments will need to avoid such missteps to ensure that new revenues do not become a source of political instability.

      Download the Report [pdf]

    • (English) Extractive Sectors and Illicit Financial Flows: What Role for Revenue Governance Initiatives?

      (English) Natural Gas For Sale AfricaBy Philippe Le Billon. Chr. Michelsen Institute, November 2011. Resource-rich African countries experience comparatively higher levels of illicit financial flows, which often weaken the state through substantial losses of revenues. The concentration of authority over the extractive sector, poorly negotiated contracts, and weakly regulated integration into the global economy that are common in Africa facilitate these illicit flows. New international initiatives intended to improve transparency and recover assets and revenues are filling these gaps, but more work to strengthen African tax and revenue governance can further minimize the destabilizing effects of illicit financial flows. Download the Paper: [PDF]
    • Incidences sécuritaires du changement climatique au Sahel : Perspectives politiques

      UN Photo:WFP:Phil BehanPar Philipp Heinrigs. L’ Organisation de coopération et de développement économiques, 2010. Le projet « Incidences sécuritaires du changement climatique au Sahel » vise, par des analyses régionales de l’impact du changement et des variations climatiques au Sahel, à mieux appréhender l’existence et la nature des liens de ces derniers avec la sécurité. Ce document résume et rassemble les conclusions des analyses effectuées au long du projet. Il dégage les principaux enjeux pour les décideurs politiques, des pistes de travaux futurs, les lacunes et incertitudes des connaissances actuelles. Télécharger l’article : [FRANÇAIS] [ANGLAIS]
    • Stratégies de gouvernance pour remédier à la malédiction des ressources naturelles

      digging-africaPar Joseph Siegle. International Social Science Journal, UNESCO, 2009. La situation apparemment paradoxale des pays riches en ressources qui accusent des manques graves en matière de développement est, en fait, très prévisible étant donné que ces pays sont souvent dirigés par un régime autocratique. Il est nécessaire, pour parer à cette malédiction des ressources, d’apporter des modifications aux incitations offertes aux dirigeants politiques, de manière à ce qu’ils soient récompensés lorsqu’ils adoptent des pratiques transparentes et à ce qu’ils s’exposent à de strictes sanctions juridiques internationales lorsqu’ils ne le font pas.



  • Maintien de la paix

    • (English) Creating Sustainable Peacekeeping Capability in Africa

      (English) By Daniel Hampton, Africa Center for Strategic Studies, April 2014 Peacekeeping - MONUSCONearly half of all uniformed peacekeepers are African and countries like Ghana, Rwanda, Senegal, and South Africa have provided troops to UN and AU missions almost continuously over the past decade. Despite such vast experience, African peacekeepers are often reliant on international partners for training before they can deploy on these missions. Institutionalizing a capacity-building model within African defense forces is a more sustainable approach that maintains a higher level of readiness to respond to emerging crises and contingencies on the continent.

      Download the Security Brief [pdf]

    • (English) The Elephant in the Room: How Can Peace Operations Deal with Organized Crime?

      (English) elephantBy Walter Kemp, Mark Shaw, and Arthur Boutellis. International Peace Institute, June 2013. Organized crime often surges in post-conflict contexts, becoming a major source of funds for competing factions within emerging governance structures. Moreover, once organized crime becomes deeply entrenched in a post-conflict political economy, it typically delays the recovery process, weakens the political transition, and complicates peacekeeping interventions. Peace operations need to confront these dangers early by embedding more investigative and intelligence expertise in missions to better assess and track illicit activities while deploying more robust policing capacity to disrupt organized criminal networks. Read the article here.
    • Les opérations de paix en Afrique : Enseignements tirés depuis 2000

      Heal-Africa-DRC-UN Photo-Eskinder DebebePar Paul D. Williams, Centre d’études stratégiques de l’Afrique, juillet 2013. Plus de 50 opérations de maintien de la paix sont déployées en Afrique depuis l’an 2000, y compris plusieurs initiatives menées par des Africains, et des initiatives hybrides Union Africaine/Nations Unies. La fréquence de ces déploiements souligne l'importance continue de ces opérations parmi les méthodes utilisées par des organismes régionaux et multilatéraux pour empêcher les conflits, protéger les civils, et faire respecter les cessez-le-feu et les accords de paix. Les opérations récentes ont présenté des objectifs plus ambitieux et des partenariats institutionnels plus complexes. Leurs accomplissements et leurs faiblesses offrent des leçons essentielles pour l’optimisation de cet outil qui devient de plus en plus central pour le règlement des conflits et l’instabilité, mais qui continue d'évoluer.

      Télécharger le Bulletin : ENGLISH | FRANÇAIS| PORTUGUÊS

    • Innovations technologiques et opérations de maintien de la paix

      New TechnologiesCenter on International Cooperation, juin 2012. L'utilisation des nouvelles innovations technologiques offre la possibilité d'améliorer grandement la portée, la couverture et l'exactitude des observations sur le terrain et d'aider à combler le fossé qui existe entre les mandats et les capacités. Toutefois, l'incorporation des technologies modernes est confrontée à un certain nombre de questions opérationnelles et de défis conceptuels et en dépit de ces appels au changement, un grand nombre de missions n'ont pas encore la technologie qui peut être nécessaire pour s'acquitter de leur mandat. Télécharger l'article : [FRANÇAIS][ENGLISH]
    • (English) Intelligence and Peacekeeping − Are We Winning?

      (English) Rwandan GenocideBy André Roux. Conflict Trends, October 2008. A shortfall in the capacity to collect and analyze intelligence during peace operations often weakens a mission’s ability to implement its mandate and contributes to avoidable peacekeeper deaths and attacks on civilians. New Joint Mission Analysis Cells and similar integrated intelligence units are improving planning and force deployment in several UN missions. However, such structures remain underdeveloped, particularly in African-led missions, and available technologies such as unmanned surveillance technology should also be adopted to serve many unmet tactical level intelligence needs. Download the article: [PDF]
    • La dimension civile de la Force africaine en attente

      AfricanunionpeacekeeperÉdité par Cedric de Coning et Yvonne Kasumba. la Commission de l’Union africaine et ACCORD, 2010.

      Malgré des progrès considérables depuis 2003, la mise en oeuvre globale de la Force africaine en attente (FAA) a été dominée par les aspects militaires des opérations de paix. Un des défis majeurs qui reste à relever est donc la nécessité de développer les dimensions civiles et policières du cadre de la FAA pour que la nature multidimensionnelle des opérations de paix contemporaines puisse être pleinement intégrée au sein du concept des opérations de paix de l’Union africaine.

      Télécharger l’article: [PDF]

    • Accroissement de la protection des civils dans les opérations de paix : enseignements de l’Afrique

      UN-Africa-02Par Paul Williams. Centre d’études stratégiques de l’Afrique, 2010.

      Les viols systématiques, les déplacements massifs de population et les autres tragédies survenant en Afrique portent souvent atteinte à la crédibilité des missions de maintien de la paix et remettent gravement en question l’efficacité des efforts de résolution des problèmes. Néanmoins, plusieurs opérations réussies visant à protéger les non-combattants démontrent que la protection des civils, bien que difficile, est effectivement possible. Pour s’acquitter de leur mandat et protéger la légitimité des processus de paix, les opérations de paix exigent une définition plus claire des concepts de la protection des civils et doivent impérativement tenir compte des nuances de la dynamique et des besoins de ressources dans les différents contextes. Télécharger l’article : [PDF]
    • Les forces africaines en attente: une mise à jour des progrès

      Par Jakkie Cilliers. Institute for Security Studies, 2009. Une mise à jour détaillé sur la croissance des institutions continentales (UA) et régionales (REC) destinées à exécuter les stratégies et les opérations pour les 5 brigades de paix africaines. Ce document inclue des informations sur les plans logistiques, le contrôle et le commandement, l’équipement et les mandats des Forces africaines en attente. [PDF]



  • Piraterie

    • (English) Maritime Piracy in the Gulf of Guinea

      (English) Gulf Of Guinea PiracyBy UN Office on Drugs and Crime, February 2013. Rising maritime crimes in West Africa are beginning to surpass those along the coast of Somalia, the continent’s heretofore hotbed of piracy. An estimated 100 attacks are occurring each year in Nigerian waters alone, as former insurgents join criminal networks to perpetrate robberies, kidnappings, and cargo seizures, including significant hauls of crude oil destined for international markets. West African states must work to coordinate maritime interdiction efforts and to break up land-based criminal networks financing attacks and laundering the resulting proceeds. Download the report: [PDF]
    • (English) Finding a Regional Solution to Piracy: Is the Djibouti Process the Answer?

      (English) Maritime SecurityBy Christian Bueger and Mohanvir Singh Saran. Piracy-Studies.org, August 2012. The Djibouti Code of Conduct signed by 21 countries, including 13 from Africa, to combat piracy in the western Indian Ocean has seen many achievements since implementation began in 2010: the creation of information sharing centers in Mombasa and Dar es Salaam, review of national legislation, and coast guard training and capacity building throughout the region. While many technical achievements have been realized, stronger agreements forged through existing regional blocs may lead to more robust responses such as joint multilateral operations or collective responses. Download the article: [PDF]
    • (English) Global Challenge, Regional Responses: Forging a Common Approach to Maritime Piracy

      (English) Africa Piracy Image WebBy Dubai School of Government, April 2011. East and West Africa have emerged as global piracy hot spots where rising numbers of attacks have resulted in hundreds of kidnappings and billions of dollars in aggregate economic costs. Effective responses in both regions will require better management and control of maritime domains as well as legal reforms to address maritime criminality, subregional cooperation, and onshore political and development adjustments to mitigate the incentives that motivate many pirates. Download the Article: [PDF]
    • Les coûts économiques de la piraterie maritime

      091015-N-4154B-058Par Anna Bowden et al. One Earth Future, décembre 2010. La piraterie peut accroître considérablement le coût des transports internationaux et les dépenses consacrées à la sécurité et aux patrouilles, mais elle a des répercussions tout aussi considérables sur le développement en Afrique. Au Kenya, les frais supplémentaires résultant de la piraterie pour les importations et les exportations se chiffrent à des dizaines de millions de dollars par mois et des études effectuées au Nigéria ont conclu que la piraterie menace quelque 50.000 emplois.
    • Somalie : pirates ou protecteurs ?

      somaliaPar Andrew Mwangura. Pambazuka News, mai 2010. Chaque année, des centaines de vaisseaux illégaux opèrent le long des côtes de la Somalie où ils font concurrence à de nombreux pêcheurs locaux, dont certains se voient contraints de cesser leurs activités, et où ils surexploitent un grand nombre de stocks halieutiques. Les pirates somaliens se sont acquis un certain soutien populaire en raison de l’effet dissuasif qu’ils ont sur ces activités. Des efforts ciblant conjointement la piraterie et la pêche illicite sont nécessaires pour miner la crédibilité dont la piraterie jouit en Somalie. [LINK]

    Other Reads



  • Maintien de l'ordre

    (English)

    • (English) Africa's Information Revolution: Implications for Crime, Policing, and Citizen Security

      (English) By Steven Livingston, Africa Center for Strategic Studies | November 2013

      Africa cell phone 200x300

      Violent crime represents a daily threat to millions of Africans, particularly in the continent's rapidly expanding urban areas. Contributing to this quandary are high levels of corruption within and distrust of many police forces. At times, criminal gangs fill the resulting security vacuum. Africa's booming information and communications technology sector also has the potential to fill this vacuum along multiple tracks, from crowdsourcing community insights about crime hotpots to raising the effectiveness and accountability of weak police forces.

      Download Africa Research Paper #5 [PDF]

    • (English) Let Loose the Scorpions! Building Police Capacity in Postconflict Communities

      (English)

      By John Blaney, Center for Complex Operations | October 2010

      Scorpions_SAWeak states and postconflict transitions typically feature high levels of official corruption and transnational organized crime. In post-apartheid South Africa, an elite police unit called “the Scorpions” was created to confront such challenges and quickly achieved a conviction rate of 90 percent. Crucial to its success were its small size, focused mission, advanced investigative techniques, and, most importantly, its autonomy from political interference. The unit was disbanded after investigating one too many politicians, but clearly demonstrated the value of investigative units and apolitical police forces.

      Download the Brief [PDF]: ENGLISH | FRANÇAIS | PORTUGUÊS

    • (English) Audit of Police Oversight in Africa

      (English)

      The African Policing Civilian Oversight Forum | 2008

      APCOF main_logo

      Many African police forces operate amid low-levels of oversight and accountability, leading to draconian tactics and brutality, whether during the dispersal of lawful protests or even when handling minor crimes. In many countries, armed vigilante groups have resulted, with many citizens seeking unlawful means of policing and justice. This comparative assessment of policing across Africa details the generally insufficient patchwork of auditors, police service commissions, national human rights bodies, and other means of police oversight that need to be strengthened to build more effective police forces.

      Download the Article [PDF]

    • Etude sur les polices en Afrique subsaharienne francophone : Structures et missions au regard de la prévention de la criminalité

      Par Yann-Cédric Quero, Centre international pour la prévention de la criminalité | février 2008 Cette étude examine la situation dans une dizaine de pays des différentes régions d’Afrique sub-saharienne et : 1. décrit les objectifs assignés aux différentes organisations de police dans le pays et les missions qui leur sont attribuées ; 2. met l’accent sur celles qui ont un lien avec la prévention de la criminalité; 3. présente les principaux enjeux d’actualité auxquels sont confrontés les services de police et ceux qui sont susceptibles de se présenter à l’avenir ; 4. identifie et précise les enjeux relatifs à l’action de ces différents services en prévention.

      Télécharger l’article



  • Reconstruction après un conflit

    • (English) The Role of Information and Communication Technologies in Postconflict Reconstruction

      (English) computer keyboard keysThe World Bank, June 2013. Accessible communications and information exchange are fundamental prerequisites of postconflict reconstruction. Whether it is expanding the reach of new government ministries, advancing reconciliation, restoring business activity, tracking violence, or heading off tensions fed by rumor, information and communication technologies provide numerous ways to scale up stabilization and reconstruction efforts. Postconflict interventions and policies need to prioritize the establishment of emergency, short-term ICT systems and develop medium- and longer-term ICT development plans.

      Download the Report [PDF]

    • (English) Private-Sector Development in Conflict-Affected Environments: Key Resources for Practitioners

      (English) Private Sector DevelopmentBy International Alert, October 2010. During the early stages of post-conflict reconstruction, private sector development is rarely a priority. However, increasing private sector activity can have strong reinforcing effects on all aspects of peacebuilding, including political transition and governance, infrastructure development, social rehabilitation, and reconciliation. The success and viability of private sector promotion efforts, however, depend on an understanding of local conflict dynamics and fostering positive and transparent business competition. Download the article: [PDF]
    • (English) Building a State that Works for Women: Integrating Gender into Post-Conflict State Building

      (English) African Women Voting By Clare Castillejo. FRIDE, March 2011. While the relationship between state and citizens is weak in most post-conflict contexts, this is much more pronounced for women citizens. Even in contexts where women played important roles as peace activists, they are marginalized within the ultimate political settlement. Efforts to develop new political party systems in post-conflict contexts should emphasize the inclusion of female leaders and women’s’ policy priorities in order to eliminate institutional barriers to women’s participation in reconstruction and governance. Download the Paper: [PDF]
    • Les jeunes, la violence armée et la création d’emplois

      Youth-ArmedViolence-Jobs Par Oliver Walton. The Governance and Social Development Resource Centre et le Norwegian Peacebuilding Centre, septembre 2010. Les vastes populations jeunes de l’Afrique ont fréquemment été mises à contribution en tant que réservoir de recrutement par les groupes d’insurgés et les forces de l’État dans beaucoup des conflits récents qu’a connu le continent. Certaines initiatives de reconstruction au lendemain du conflit sont parvenues à désarmer et à réinsérer les jeunes de manière satisfaisante, mais la plupart doivent encore élargir leur perspective au-delà de la création de possibilités d’emploi et traiter simultanément les autres revendications sociales et politiques qui, au départ, motivent de nombreux jeunes et les amènent à prendre les armes. Télécharger l’article : [PDF]
    • La reconstruction de l’administration publique après les conflits : défis, pratiques et leçons à retenir

      Peacekeeping - UNMISPar le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies, 2011.

      Les progrès sur la voie de la paix et du développement sont aléatoires et non durables dans les régions sortant d’un conflit, à moins que ne soient établies et que n’opèrent les institutions fondamentales de gouvernance et d’administration publique. Outre l’attention apportée à la conception et à la gestion des institutions de l’État, il s’agit également de s’attacher à rétablir la confiance du public dans le gouvernement et à instaurer une vision partagée de la gouvernance.

      Télécharger l’article : [PDF]

    • Rétablissement des États déchirés par la guerre : Le défi de la reconstruction économique au lendemain des conflits

      Par Graciana del Castillo. Oxford University Press. 2008.

      Le succès des efforts de stabilisation en phase de post-conflit exige des décisionnaires politiques qu’ils gèrent toute une série de défis économiques en concurrence entre eux. Le présent examen des questions conceptuelles et pratiques à résoudre dans la reconstruction économique contemporaine en situation de post-conflit offre des orientations utiles pour ceux qui dirigent ces efforts. Il faut, entre autres priorités, reconnaître que les politiques économiques ne peuvent plus appliquer une approche du développement traditionnelle et immuable, mais qu’elles doivent prendre en considération l’inclusion sociale et la réconciliation politique, démarche peut-être moins efficace de point de vue économique mais qui a des effets plus durables et plus stabilisateurs.[HTML]

    • La naissance d’un état somalien : construire la paix après la guerre civile au Somaliland.

      FT_2009_12_22.Somalia_Peace.IRIN_photo La naissance d’un État somalien : construire la paix après la guerre civile au Somaliland. Par Michael Walls. African Affairs, 2009. Les processus de paix reussi des années 1991 - 1993 dans l'enclave paisible du nord de la Somaliland ont permis un structure de gouvernance durable dans le cadre d'une administration civile en profitant des normes sociales existantes de la région qui mettent l'accent sur importance du dialogue entre les parties rivales pendant son engagement soutenu en faveur de la création d'un consensus à travers des conférences et des négociations. [HTML]



  • Empêcher et renverser la tendance des coups d'État

    • (English) What Went Wrong in Mali?

      (English) Touareg Independence FightersBy Bruce Whitehouse. London Review of Books, August 2012. Mali’s reputation as a relatively stable democracy was upended by a military coup launched by junior officers in March 2012, raising questions about the strength of Mali’s democratic system. In actuality, the previous regime had centralized authority and harassed some journalists while a culture of corruption and institutional sclerosis had flourished in the military, judiciary, and other key sectors. A vibrant press and popular expectations for legitimate and representative governance persist, but institutional fragmentation will complicate the revival of democratic governance. Download the Article: [PDF]
    • (English) China and the Coups: Coping with Political Instability in Africa

      (English) CopingWPoliticalInstability01-2012By Jonathan Holslag, African Affairs | May 2011

      China typically does not see coups in Africa as major threats to its interests but rather follows a strict policy of conservative restraint, unilateralism, and mercantilism. At times China has even seemingly ignored criticism of or sanctions imposed on military regimes by African regional organizations. China's approach, however, may have to evolve as its interests and reputation on the continent will benefit from the stability provided by transparent and legitimate governance.

      Read the Abstract

    • Changements de gouvernement inconstitutionnels - Nouvelles politiques de l’UA pour la défense de la démocratie

      niger_coupPar Ulf Engel. Université de Leipzig, 2010.

      L’Union africaine a soigneusement défini un ensemble de normes et d’approches pour traiter des changements inconstitutionnels de gouvernement dans ses États membres. Toutefois, les trains de mesures politiques prévus, qui comprennent la suspension, la coordination des parties prenantes et les sanctions, ont été appliqués de manière inégale lors des récents putschs. L’UA devrait se montrer plus cohérente dans la mise en œuvre des processus de réponse prédéfinis, collaborer avec les communautés économiques régionales pour accroître l’effet de levier et continuer de renforcer les normes démocratiques pour favoriser le respect de la constitution.

      Télécharger l’article [PDF]

    • Démocratie et structure hiérarchique : une nouvelle gouvernance pour le secteur de la sécurité de l’Afrique

      Par Dominique Djindjéré, Centre d’études stratégiques de l’Afrique | 2010

      ivory_coast_armyAlors que de nombreux pays africains poursuivent leur progression sur la voie de la réforme démocratique, il faut que les forces de défense et de sécurité de l’Afrique opèrent des changements fondamentaux pour s’adapter à un modèle de gouvernance démocratique. Dans la présente étude, le général Djindjéré décrit cinq réformes prioritaires que devraient instaurer les forces de défense et de sécurité africaines en vue de faciliter cette transition. Outre un renforcement du professionnalisme, la légitimité et la confiance que les forces de sécurité acquerront par ce processus aux yeux de leurs compatriotes mèneront à des gains d’efficacité et à un accroissement du soutien populaire en faveur des efforts de sécurité nationale.

      Télécharger l’article : FRANÇAISENGLISH | PORTUGUÊS

    • (English) Toward a Structural Understanding of Coup Risk

      (English) By Aaron Belkin and Evan Schofer, Journal of Conflict Resolution | October 2003 MONUC and FRPI Forces Welcome DDR AnnouncementMilitary coups d’état often appear in the wake of particular crises, whether a contested election, a surging conflict, or an economic downturn. However, a cross-country analysis of structural attributes of state-society relations such as the quality of civil society, regime type, and past history of coups provides a robust predictor of coup risk. This, in turn, suggests that strengthening civil society and democratic reforms lowers coup risk more than efforts to fragment armed forces and shuffle military leadership, which are common “coup-proofing” strategies in weak states.

      Download the Article [PDF]

    Autres lectures



  • Coopération régionale et internationale en matière de sécurité

    • (English) From Pre-Talks to Implementation: Lessons Learned from Mediation Processes

      (English) By Eemeli Isoaho and Suvi Tuuli, Crisis Management Initiative | May 2013 briefing on conflict in the DRCThe sudden upsurge of recent crises in South Sudan, the Democratic Republic of the Congo, and elsewhere in Africa underline the need for robust mediation capacities on the continent. However, this involves more than the mere dispatch of luminaries and high-level figures to meet with belligerents. According to insights from seasoned African mediators, a successful mediation effort must analyze and map all the parties to a conflict and their interests, cultivate a reputation for honesty and trustworthiness, and then devise a tailored and often multi-stage process of talks.

      Download the Article [PDF]

    • (English) Towards a Stronger Africa-EU Cooperation on Peace and Security: The Role of African Regional Organizations and Civil Society

      (English) Africa-EU partnership logoBy Valérie Vicky Miranda, Nicoletta Pirozzi, Kai Schäfer, Istituto Affari Internazionali, October 2012. Despite having developed a Joint Africa-European Union Strategy, the EU and African partners have yet to optimize their cooperative relationships. The EU has focused too narrowly on the African Union while neglecting Africa’s subregional organizations and increasingly influential civil society groups. The AU has also lagged in developing cooperative frameworks with subregional bodies. Better joint coordinating mechanisms among Africa’s regional organizations and a networking initiative for civil society organizations are needed to more effectively incorporate their contributions to multilateral collaborative partnerships.

      Download the report [PDF]

    • Le renforcement des capacités dans le transport aérien en Afrique : Une stratégie susceptible d'améliorer l'efficacité militaire

      BlackhawkPar Birame Diop, David M. Peyton, et Gene McConville. Le Centre d'études stratégiques de l'Afrique, août 2012. Des menaces grandissantes posées par des forces agiles et maniables comme les trafiquants de narcotiques, des gangs de pirates côtiers, et des milices non-étatiques ont souligné l'importance cruciale d'avoir des forces de sécurité mobiles afin de surveiller et de protéger le territoire gigantesque africain et ses 30000 km de côtes. Bien que communément perçue comme trop onéreuse, la capacité de transport aérien est indispensable et est un multiplicateur de l'efficacité des armées africaines aux ressources limitées, et des opérations collective de maintien de la paix. Télécharger l'article : [FRANÇAIS][ENGLISH][PORTUGUESE]
    • Le Rôle de la CEDEAO dans la Gestion des Crises Politiques et des Conflits: Cas de la Guinée et de la Guinée Bissau

      TheRoleofECOWAS-GandGB Par Gilles Olakounlé Yabi. Friedrich-Ebert-Stiftung, septembre 2010.

      La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a montré une volonté réelle de s’appuyer sur les Protocoles de prévention de conflits et sur la démocratie et la bonne gouvernance. Toutefois, la volonté d’agir et de défendre les principes de convergence constitutionnelle dont l’organisation s’est dotée ne suffisent cependant pas à apporter une contribution décisive à la recherche d’une paix et d’une stabilité durables dans des contextes particulièrement difficiles.

      Téléchargez l’article: [FRANÇAIS][ENGLISH]
    • (English) The African Union’s Conflict Management Capabilities

      (English) By Paul D. Williams, Council on Foreign Relations | October 2011 Peacekeeping - UNAMIDThe African Union’s founding documents envisaged an organization empowered to play a major role in resolving Africa’s armed conflicts. However, its practical abilities in the field of conflict management suffer from a persistent capabilities-expectations gap, falling well short of its ambitious vision. The organization can more effectively realize its goals by pursuing technical reforms in its key strategic planning offices and streamlining its partnership with the UN and Africa’s regional economic communities.

      Download the Article [PDF]



  • Sécurité et développement

    • (English) Food Insecurity and Violent Conflict: Causes, Consequences, and Addressing the Challenges

      (English) UN Photo/Tim McKulkaBy Henk-Jan Brinkman and Cullen S. Hendrix. The World Food Programme, July 2011. Food insecurity heightens the risk of rioting and communal violence, but rarely triggers interstate conflict. Moreover, violence associated with food insecurity is more probable within states that feature authoritarian institutions, high inequality, or recent conflict, suggesting food accessibility is not a root cause of violence. Instability related to food insecurity can be best managed by mitigating food price volatility. In post-conflict states, instability associated with food insecurity can be avoided by ensuring that food assistance programs are reduced gradually rather than suddenly.  Download the Article: [PDF]
    • Conflit, sécurité et dévelopement: Rapport sur le développement dans le monde - 2011

      word_developement_report_2011-2

      Par, Banque Mondiale, 2011

      Environ 1,5 milliard d’êtres humains vivent dans des pays touchés par des cycles répétés de violence politique et criminelle— une situation qui engendre de la misère humaine et entrave le développement. Pour rompre ces cycles, il est crucial de renforcer la gouvernance et les institutions nationales légitimes de manière à assurer la sécurité des citoyens, la justice et l’emploi—et d’atténuer les facteurs de stress internationaux qui accroissent les risques de conflits violents. [FRANÇAIS] [ANGLAIS]
    • (English) Fragile States, Conflict and Chronic Poverty

      (English) ChronicPovertyBy Chronic Poverty Relief Centre, December 2010.

      Conflict intensifies and perpetuates chronic poverty, as people lose assets, income, and access to markets and social service spending falls. Chronic poverty can also lead to conflict, particularly through social discontent and where violence offers a means of livelihood. Basic service provision aimed at the poorest and hard to reach and social protection can help increase livelihood security and lessen the potential for violence and instability.

      Download the Article: [PDF]
    • Mozambique : Concilier le développement, la politique et la sécurité

      mozambique

      Par Jeremy Astill-Brown et Markus Weimer. Chatham House, août 2010.

      Après un parcours de deux décennies sur la voie de la stabilisation et de la réduction de la pauvreté, le Mozambique fait face à une vague de mécontentement social. Il conviendrait de modifier les stratégies de développement pour relever les défis émergents en matière de sécurité et de gouvernance. L’une des premières priorités sera d’établir des institutions de l’État légitimes capables de résister à la montée rapide de la criminalité organisée, d’inverser la tendance à la constriction de la conjoncture politique et d’apporter des modifications aux plans de croissance économique qui ne sont guère susceptibles d’offrir des opportunités aux populations pauvres du Mozambique. [PDF]

    • Les facteurs économiques du conflit et la coopération dans la Corne de l’Afrique

      Somali_economy Par Roy Love.  Chatham House, 2009. Les quatre régions transfrontalières de la Corne de l’Afrique illustrent le lien complexe entre développement et sécurité, dans lequel la politique, les luttes entre les élites, la pauvreté et d’autres phénomènes apparemment distincts interagissent. Elles font également la lumière sur la façon dont les initiatives locales et les aides internationales peuvent favoriser le développement et réduire les conflits. [PDF]
    • Se défaire des legs autocrates

      Liberia's President, Ellen Johnson Sirleaf (Courtesy  The World Bank  2007)Les pays pauvres sont plus vulnérables aux crises, qu’elles soient économiques ou humanitaires ou qu’il s’agisse de conflits ouverts. Toutefois, l’analyse comparée des pays montre que les progrès du développement des démocraties à faible revenu sont notablement rapides que ceux des autocraties, et qu’ils sont marqués par une volatilité inférieure. Appuyer la démocratisation est donc une priorité pour réaliser les objectifs tant de développement que de sécurité. En savoir plus -Sécurité et développement
    • Investir dans la paix : Comment l’aide au développement peut prévenir ou favoriser les conflits

      Par Robert J. Muscat. M.E. Sharpe, 2002.

      L’auteur examine neuf cas dans lesquels les travaux d’organismes de développement ont ajouté aux causes profondes des conflits ou les ont atténuées. Cet examen autorise certaines généralisations sur les effets bénéfiques ou néfastes des programmes de développement sur les situations de conflit, ainsi que sur la futilité de ces programmes lorsque la prévention des conflits reste exclue des efforts. [HTML]



  • Réforme du secteur de la sécurité

    • (English) Government Defence Anti-Corruption Index 2013

      (English) Say No to CorruptionTransparency International Defence and Security Programme, 2013. African states rank among the weakest in terms of their control of corruption in the security sector, which diminishes public trust in government and threatens national and regional security. Most states in Africa lack basic provisions for legislative oversight of the defense sector, budgets are rarely made public, and engagement with civil society is rare. African states must improve oversight of the defense sector and reduce the secrecy of defense budgets and policymaking so as to better meet the complex security challenges they face.

      Read the Report

      [Photo credit: Lars Ploughmann]
    • (English) How to Build Democratic Armies

      (English) DRC national armyBy Zoltan Barany. PRISM, August 2012. A crucial determinant of the viability and sustainability of any democratic transition is whether the armed forces learn to abide by democratic norms and governance structures. States that have managed to successfully build democratic armies have tended to prioritize strategic reforms and gradual progress. This is typically forged through compromise with military leaders, a clear and unambiguous governance framework that depoliticizes the military, legislative oversight, civilian participation in security policymaking, and robust training activities and missions to foster military professionalism.

      Download the Article [PDF]

      [Photo credit: Eddy Isango / IRIN]
    • Controle parlementaire du secteur de la sécurité : Guide Parlement de la CEDEAO-DCAF à l’usage des parlementaires ouest-africains

      Senegalese_Army_truck_in_Burkina_FasoUne publication du le Parlement de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest et du Centre pour le contrôle démocratique des forces armées – Genève, 2011. Cette publication présente des exemples illustrant la manière dont les parlementaires à travers le monde ont réagi face aux défis liés au contrôle du secteur de la sécurité. Tout en admettant qu’aucun modèle n’est applicable à tous les pays, le Guide Parlement de la CEDEAO-DCAF présente un ensemble de pratiques et de mécanismes qui ont été couronnés de succès ou offrent des perspectives de réussite dans le contexte ouest-africain.

      Téléchargez la Brève en : ENGLISH | FRANÇAIS | PORTUGUÊS

    • Renforcement de l’intégrité et réduction de la corruption dans la défense et la sécurité : 20 réformes pratiques

      100330-M-6001S-290Par Mark Pyman et Anne-Christine Wegener. Transparency International, mars 2011.

      La corruption et les carences de la gestion dans le secteur de la sécurité gaspillent des ressources rares, minent l’efficacité opérationnelle et peuvent alimenter la rébellion et les conflits. On peut améliorer considérablement la gestion et les capacités du secteur de la sécurité par des réformes institutionnelles communes comprenant notamment l’obligation de divulgation des avoirs et des revenus des principaux décisionnaires, la coopération avec la société civile pour améliorer le suivi et la supervision, et l’intégration de sessions d’information sur la lutte contre la corruption dans la formation de pré-déploiement.

      Télécharger l’article : [PDF]
    • L’avenir de la réforme du secteur de la sécurité

      Security_Sector_ReformPublié sous la direction de Mark Sedra. Centre for International Governance Innovation, 2010.

      La réforme du secteur de la sécurité (RSS) met de plus en plus l’accent sur la gouvernance et la supervision des services de sécurité autant que les modèles traditionnels de formation et d’équipement. Les initiatives de RSS qui ont obtenu des progrès soutenus et mis en place des innovations durables sont celles qui ont apporté des compléments à la dynamique politique, aux besoins de sécurité et aux attentes de la population concernée et qui ont été mises en œuvre dans ces domaines.

      Télécharger l’article : [PDF]

    • (English) Security Sector Reform: Post-Conflict Integration

      (English) Military Road BlockBy Mark Knight. Global Facilitation Network for Security Sector Reform, August 2009. A persistent challenge in stabilizing post civil conflict contexts is the integration of nonstate militias with government military forces. The process requires former enemies to sacrifice the instruments perceived as their greatest guarantee of security. Meanwhile, individual combatants often view the integration process as a threat or opportunity to their livelihoods. Past successes have often involved merging forces into an entirely new institutional structure, and careful attention to the economic incentives of combatants has prevented instability during reform implementation. Download the article: [PDF]
    • La gouvernance du secteur de la sécurité en Afrique : Un manuel

      Par Nicole Ball et Kayode Fayemi. CDD, 2004.

      Ouvrage majeur traitant des acteurs clés du secteur de la sécurité en Afrique, du rôle de la gouvernance démocratique dans le secteur de la sécurité et de son impact sur ce secteur, de l’élaboration et de l’application des politiques dans le secteur de la sécurité, de la gestion financière, des acteurs régionaux et de leur impact sur la gouvernance dans le secteur de la sécurité, et des défis et des opportunités de transformation du secteur de la sécurité. [HTML]



  • Stabilisation des États fragiles

    • (English) Fragility and State-Society Relations in South Sudan

      (English) By Kate Almquist Knopf, Africa Center for Strategic Studies, September 2013 southsudanTwo years into South Sudan's state-building effort, Africa's youngest country faces a variety of trials: the threat of renewed conflict with Sudan, localized ethnic-based insurgencies, deepening strains from food shortages, and weak governance structures, among others. Underlying all of these challenges are fragile state-society relations, which have constrained a national dialogue on needed reforms. Trust and confidence in the government can be generated through a concerted effort to build inclusive coalitions of state and nonstate actors, expand independent media, and construct a rules-based, accountable foundation for the new state.

      Download the Research Paper [PDF]: ENGLISHFRANÇAIS

    • (English) Supporting Private Business Growth in African Fragile States

      (English) By Benjamin Leo, Vijaya Ramachandran, and Ross Thuotte, Center for Global Development | 2012 Somali Parliament Even in Africa's fragile states, many businesses are able to adapt and thrive, generating jobs, goods, and services in an otherwise volatile context. However, fragile states are among the lowest recipients of international assistance for the private sector, even compared to other low-income countries. International partners should better support the needs of private businesses in fragile states, as they represent an anchor of stability and a rare positive influence. Core necessities include stronger and more transparent regulatory frameworks as well as improved telecommunications and transportation infrastructure.

      Download the Report [PDF]

      [photo credit: Ahmad Mahmoud/IRIN]
    • (English) Livelihoods, Basic Services and Social Protection in South Sudan

      (English) By Daniel Maxwell, Kirsten Gelsdorf, and Martina Santschi, Overseas Development Institute | July 2012 Construction Frenzy In South Sudan Capital, Juba Since its emergence as a newly independent country in mid-2011, South Sudan has navigated a fragile and ongoing process of state building. Rapid urbanization, a preponderant and still expanding oil sector, and conflicts between emerging and customary land tenure systems are fueling disputes and corruption and weakening the fledgling government. To better understand and meet the needs of its citizenry and consolidate notable advances in agricultural production and the informal economy, the state will need to gather, analyze, and manage information relevant for policymaking.

      Download the Article [PDF]

    • (English) Building Democratic Accountability in Areas of Limited Statehood

      (English) By Joseph Siegle, Paper Presented at the International Studies Association Annual Meeting, “Power, Principles, and Participation in the Global Information Age” | March 2012 Ballots not Bullets Institutions of accountability are instrumental to achieving sustained development and stability, but the starting point for many contexts of limited statehood—autocratic legacies, low social capital, and cultures of impunity—hobbles progress. Limited checks and balances over the executive branch, which often monopolizes power and defies oversight, is a critical problem. In such contexts, non-state mechanisms of accountability—often traditional authorities, media, information and communication technology, civil society groups, and external actors—play critical early roles.

      Download the Paper [PDF]

      [photo credit: Tommy Trenchard/IRIN]

    • Test de stress pour l’Afrique du Sud : Les fragiles fondations de l’un des États africains stables

      townships_sa

      Par Assis Malaquias. Centre d’études stratégiques de l’Afrique, Juillet 2011.

      La violence politique en Afrique du Sud se dégrade et révèle la fragilité latente du pays. Depuis la fin de l'apartheid, les inégalités, qui augmentent, ont approfondi le fossé entre une minorité riche et une majorité pauvre. La frustration engendrée par le rythme inégal du changement sociétal s'enflamme et se mue souvent en protestation violente. La compétition entre les élites pour profiter des ressources financières et politiques, souvent disponibles à travers l'État, entraîne également la violence au sein et entre les partis politiques concurrents. Cette tension entre politiciens s’observe généralement au niveau local où les intimidations et les assassinats sont parfois utilisés pour assurer le succès électoral. Il existe de ce fait beaucoup de concurrence dans une zone où la distinction entre activités politiques et criminelles devient de plus en plus floue.

      Dans leur ensemble, malgré tout, les Sud-Africains s’inscrivent en faveur du processus démocratique. Ils estiment que leur gouvernement est légitime. Fort de cet appui, l'Etat se doit d’agir pour contrer la violence politique émergente ainsi que le manque grandissant de confiance au sein du public. Il faudra pour cela briser l'actuel enchevêtrement de l'autorité politique et des opportunités économiques. Les citoyens doivent aussi voir des preuves tangibles que le gouvernement s’intéresse aux priorités socio-économiques des gens ordinaires.

      Vous pouvez télécharger le document : ENGLISHFRANÇAISPORTUGUÊS

    • Soutenir le renforcement de l'État dans les situations de conflit et de fragilité : document d’orientation

      peacekeeping_cote_divoirePar l’Organisation de coopération et de développement économiques, 2011.

      Le bon fonctionnement de l’État est essentiel pour la prévention des conflits, la stabilité régionale et la réduction de la pauvreté. Néanmoins, la fragilité de l’État reste largement répandue et touche actuellement des dizaines de millions d’Africains. Au nombre des éléments clés des stratégies de stabilisation figurent la sécurité et la justice, la gestion des recettes et des dépenses, et la création d’emploi, mais il faudrait accorder la priorité à une interaction inclusive entre l’État et la société et à la responsabilisation en tous temps et à tous les niveaux.

      Télécharger l’article : [PDF]

    Autres lectures