Guerre irrégulière

  • (English) Armed Non-State Actors: Current Trends & Future Challenges

    (English) Armed Non-State Actors Working PaperBy Geneva Centre for the Democratic Control of the Armed Forces and Geneva Call, 2012. Armed nonstate actors, be they insurgents, vigilantes, or criminal groups, are a common challenge in many African countries. Despite being illegal and clandestine, such groups often develop a mutual dependency with communities and civilians for security or economic relations. This has broadened strategies to manage these threats. Inclusive approaches spearheaded by non-military actors to instill respect for basic norms of combat and human rights within state and nonstate forces alike are valuable parts of comprehensive efforts to mitigate irregular conflict and improve prospects for demobilization. Download the Article: [PDF]
  • (English) Victory Has a Thousand Fathers: Evidence of Effective Approaches to Counterinsurgency, 1978-2008

    (English) By Christopher Paul, Colin P. Clarke, and Beth Grill, Small Wars Journal, January 2011 RebellionWhen a country becomes host to an insurgency, a prospect many African states face, what counterinsurgency approaches offer the best chance of prevailing? There are roughly 20 approaches that are commonly employed, including amnesties, strategic communication, or rigorous suppressive operations. An analysis of 30 insurgencies finds that successful strategies tend to employ multiple approaches and favor those that enhance the legitimacy of the government and security forces. Reliance on repressive measures more often led to failure.

    Download the Article [pdf]

  • Optimiser les structures des forces de sécurité africaine

    Par Helmoed Heitman, Centre d’études stratégiques de l’Afrique, mai 2011 asb 13

    Lutter contre les forces irrégulières est devenue une caractéristique commune du paysage de la sécurité africaine contemporaine. Néanmoins, le secteur de la sécurité dans la plupart des pays africains est mal préparé pour la conduite efficace de telles opérations anti-insurrectionnelles. Il est donc impératif de réaligner les structures de force pour répondre à ces menaces, tout en poursuivant la professionnalisation du secteur de la sécurité avec pour objectif de gagner la confiance des populations locales.

    FRANÇAISENGLISHPORTUGAIS

  • Milices, rebelles, et militants islamistes : sécurité des personnes et crises de l’État en Afrique

    Publié sous la direction de Wafula Okumu et d’Augustine Ikelegbe. Institute for Security Studies, 2010.

    Des groupes armés non étatiques qui savent cultiver le désillusionnement de certains envers les régimes en place et réussissent à échapper aux forces de défense dominent de plus en plus le paysage des menaces apparaissant dans toute l’Afrique. L’existence de groupes de ce genre au Nigéria, au Soudan, en Angola, et dans d’autres pays montre qu’il faut appliquer de meilleures politiques générales, en vue de faire reculer les cultures de la violence qui émergent parmi les jeunes, de surveiller les zones transfrontières, et d’appliquer des stratégies de sécurité et de gouvernance axées sur les populations. [PDF]

  • Est-ce que les guerres en Afrique font partie de la guerre de quatrième génération ?

    Kiwanja_refugee_camp Est-ce que les guerres en Afrique font partie de la guerre de quatrième génération ? Par  Paul Jackson. Contemporary Security Policy, 2007. Le concept de la guerre de quatrième génération (4GW) – modèle de guerre asymétrique qui met en jeu la culture, la politique, l’économie et les acteurs non-étatiques, et qui vise les civils –s’applique de plus en plus pour comprendre les conflits complexes en Afrique. En particulier, les cadres de la 4GW permettent de souligner le besoin de solutions d’ensemble, et non purement militaires, aux conflits sur le continent. PDF